Archives du mot-clé : politique

On a causé des enjeux politiques et sociaux du big data…

Big data


 

Enjeux politiques et sociaux du Big Data


Le Big Data est présenté comme une innovation majeure tant sur le plan technique que sur le plan sociétal. Il est censé transformer notre rapport à l’information, au savoir et à la connaissance.

La capacité du Big Data à collecter massivement des données de provenances diverses et à les agréger dans d’immenses bases de données est porteuse de promesses. Mais la validité du type de connaissance qu’il produirait est sujette à caution. De plus l’agrégation des données se heurte souvent aux principes fondamentaux des lois sur la protection des données.

Et au-delà de la seule question de la vie privée, les enjeux sociaux et politiques du Big Data sont importants et doivent faire l’objet d’un débat citoyen. A la modeste échelle des Causeries du jeudi c’est ce que Sami Coll nous a proposé de faire le 24 septembre dernier à la Muse Genève


 

Sami Coll est ingénieur en télécommunications et docteur en sociologie. Après l’obtention de sa thèse à Genève, il fait un post doctorat à la City University of New York et au Surveillance Studies Centre de la Queen’s University (Canada). 

Il est actuellement chercheur associé à l’Université de Genève et chargé de cours à l’Université de Lausanne. Après la publication de Surveiller et récompenser: Les cartes de fidélité qui nous gouvernent (Seismo, 2015), il démarre une recherche sur les conséquences sociales et politiques du Big data.  

On a causé d’agenda numérique…

 Agenda numérique

Un agenda numérique pour la Suisse


Alors que de très nombreux pays sont aujourd’hui dotés d’instances politiques chargées de prendre à bras le corps les questions numériques et d’assurer le pilotage stratégique d’un Agenda Numérique pour le développement de la société, la Suisse se trouve dans une position délicate n’ayant ni une telle responsabilité au plus haut niveau, ni un tel agenda.

Lors de la conférence Lift qui s’est tenue à Genève en février dernier, plusieurs personnalités romandes se sont mobilisées pour débattre de la question et initier une dynamique autour de ce sujet. Ce panel a marqué le lancement officiel d’un débat national lancé dans le cadre d’un partenariat entre Lift Conférence, Le Réseau et ThinkServices. La centaine de participants présents pour l’occasion ont tous reconnu la nécessité d’amener le débat sur la place publique et d’en remonter les thèmes important dans une logique bottom-up de co-création.

La Causerie du 18 juin était animée par les membres de l’association Think Services, l’un des initiateurs de ce débat national. Ensemble nous avons débattu des différents sujets qui y sont liés. Ce a également été l’occasion de tester le Kit DIY qui nous a permis d’identifier les enjeux essentiels à remonter à nos autorités fédérales pour l’automne 2015.


Think Services est une association à but non lucratif créée en 2010 dans le cadre du Centre Universitaire d’Informatique de l’Université de Genève et de l’Observatoire technologique de l’Etat de Genève. Ce laboratoire d’idées rassemble à titre individuel des personnes provenant d’horizons variés: chercheurs, entrepreneurs ou collaborateurs du secteur public pour ne citer que ceux-là.

Parmi eux Jean-Henry Morin, Giorgio Pauletto et Patrick Genoud ont animé cette Causerie.