Archives du mot-clé : communautés

Voici les gagnants du concours open data tpg

Les transports publics genevois se sont lancés dans l’Open data en septembre et ont proposé un concours d’applications pour innover avec l’ingéniosité du public et des programmeurs. Aujourd’hui les premiers résultats sont là.

OPEN-data-TPG

Les Transports publics genevois ont mis à disposition du grand public un large ensemble de données actualisées en temps réel (toutes les 20 secondes), des prochains départs de véhicules, des coordonnées des 800 arrêts du réseau et des mises à jour et détournements de lignes (perturbations annoncées). Pour le détail des données fournies et leur contexte voir la page tpg sur la démarche.

Suite à cette initiative, un concours d’application utilisant les données a été lancé du 18 septembre au 22 novembre avec l’aide de Lift. Parmi les 23 projets reçus, 3 lauréats ressortent.

  1. “Parcours” est une application pour iPhone qui permet de mémoriser et de voir les horaires tpg en temps réel rapidement. Elle indique les départs des véhicules en temps réel à l’avance, transbordements inclus. Elle vous permet également de connaître le temps à disposition pour passer d’un véhicule à l’autre et vous alerte même quelques minutes avant le passage de votre bus.
    Disponible sur iTunes: http://itunes.apple.com/fr/app/id733497372
  2. “UnCrowdTPG” pour les smartphones Android est un concept qui permet à l’utilisateur de donner son avis sur la surcharge à bord des véhicules. L’application, qui reste à finaliser, fonctionnera sur le principe du crowd sharing, à savoir qu’elle serait alimentée en temps réel par les utilisateurs.
    Voir le site: http://www.qol.unige.ch/apps/UnCrowdTPG.html
  3. “Roule ton film” reçoit la mention spéciale. L’application permet à un utilisateur des tpg de recevoir un film en fonction de la ligne utilisée. Le réseau des tpg devient ainsi une plateforme interactive et personnelle de vidéo créative et personnalisée prenant en compte sa localisation ainsi que les données open data en provenance des TPG.
    Plus de détails sur: http://memoways.com/en/mention-pour-roule-ton-film/

De façon préalable et indépendante, un hackathon sur la mobilité et les données publiques ouvertes a été organisé avec succès en mars 2012.

Vous pouvez retrouver tous les détails sur les gagnants sur le site de tpg, ainsi que les autres projets sélectionnés et l’annonce officielle des résultats.

Les gagnants seront présents à la Conférence Lift qui aura lieu du 5 au 7 février 2014, voici un article en anglais présente les lauréats sur leur site.

Création de l’association Opendata.ch

17 janvier 2012 — Giorgio Pauletto

Une information et invitation au sujet de l’Open Data par la création d’une association Opendata.ch qui favorise ce mouvement en Suisse. Par ailleurs, une étude sera aussi lancée sur le thème des données publiques ouvertes qui permettra de mieux appréhender le sujet. Plus de détails ci-dessous.

—–

Nais­sance de l’association Opendata.ch le 19 jan­vier 2012 à Berne


http://opendata.ch/2012/01/vereinsgrundung-opendata-ch-am-19-januar-2012-in-bern/

Andreas Amsler et Antoine Logean

L’ouverture des don­nées en Suisse fait son che­min. 2012 sera en effet une année décisive dans l’établissement en Suisse du mou­ve­ment Open Govern­ment Data (OGD). Une étape import­ante sera fran­chie en ce début d’année par la créa­tion de l’association opendata.ch.

Initié en juin 2012 par /ch/open (Swiss Open Sys­tems User Group ) et la Société Suisse d’Informatique (SI), le groupe de tra­vail opendata.ch s’est donné comme objec­tif de pro­mou­voir l’ouverture des don­nées publi­ques en Suisse. Pour ce faire, il a lancé en juin 2011 aux Archi­ves Fédé­ra­les de Berne la pre­mière con­fé­rence annu­elle sur l’Open Govern­ment Data en Suisse ainsi que 3 mois plus tard le pre­mier cam­pus (hacka­thon) make.opendata.ch. Une autre part import­ante de son tra­vail con­siste à mettre à dis­po­si­tion ses com­pé­ten­ces et offrir une aide directe au Groupe Par­le­men­taire pour une Infor­ma­ti­que Dura­ble dans les diver­ses actions poli­ti­ques (pos­tu­lats et moti­ons) lan­cées au niveau fédé­ral visant à une plus grande ouver­ture des don­nées publi­ques. Par­al­lè­le­ment à ce tra­vail, par le biais du site inter­net opendata.ch et d’une liste de dif­fu­sion, le groupe de tra­vail opendata.ch a pour objec­tif d’informer et de fédé­rer la com­mu­n­auté sur les diver­ses activi­tés liées à l’Opendata en Suisse.

Créa­tion de l’association Opendata.ch

Avec la mon­tée en puis­sance du mou­ve­ment, l’organisation infor­melle du groupe de tra­vail ne suf­fit plus. Par con­sé­quent, dans un souci de con­ti­nuité, afin d’offrir vers l’exterieur une entité claire où les rôles, les respons­a­bi­li­tés, les tâches et leur finan­ce­ment sont défi­nis de manière trans­pa­rente, le groupe de tra­vail a décidé de fon­der l’association “opendata.ch”, dont la nais­sance sera officialisée:


le jeudi, 19 jan­vier 2012 de 17h15 à 19h00
à la Haute école spé­cia­lisée ber­noise, Hal­ler­strasse 10, Berne
(voir plan de situa­tion)

L’ordre du jour sera le suivant:

  • Mes­sage de bienvenue
  • Pré­sen­ta­tion et adop­tion des statuts
  • Mon­t­ants des coti­sa­ti­ons pour 2012 et 2013
  • Élec­tion du comité. Les mem­bres sui­vant du groupe de tra­vail opendata.ch se port­ent can­di­dats: Andreas Ams­ler, Han­nes Gas­sert, André Gol­liez, Chris­tian Laux, Antoine Logean, Gior­gio Pau­letto, Barnaby Skin­ner, Mat­thias Stürmer
  • Bud­get 2012
  • Infor­ma­ti­ons sur les activi­tés et événe­ments pré­vus en 2012
  • Divers

Etude Open Govern­ment Data en Suisse

Préalable­ment à la céré­mo­nie de fon­da­tion, se dérou­lera de 17h15 à 18h15 une séance d’information sur l’Etude Open Govern­ment Data en Suisse, étude réa­lisée par la Haute école spé­cia­lisée ber­noise en col­la­bo­ra­tion avec la société ito­pia ag (Zürich) et divers autres par­ten­ai­res. Cet tra­vail de recher­che financé par la fon­da­tion Gebert Rüf a débuté au mois de Novem­bre 2011 et se ter­mi­nera en juin 2012.

Inscri­vez vous dès main­ten­ant par cour­rier élec­tro­ni­que (info@opendata.ch) à la céré­mo­nie de fon­da­tion et n’hésitez pas a nous deman­der plus d’information sur l’Etude Open Govern­ment Data en Suisse.

Lift11: Qu’est-ce que le futur peut faire pour vous?

28 janvier 2011 – Giorgio Pauletto

Genève accueille du 2 au 4 février la conférence internationale Lift dans sa sixième édition LIFT11. Cette conférence fait partie d’une initiative ancrée à Genève depuis sa fondation, ainsi qu’en Asie et en France. L’essence même de ces rencontres bâties autour d’une communauté forte est de regarder ensemble les prémisses du futur. Cela se construit concrètement en regroupant les personnes pionnières dans l’exploration des implications des technologies sur la société.

L’Observatoire technologique est présent à Lift depuis sa création et participe de plus en plus activement à cette communauté. Dans cette édition nous sommes particulièrement partie prenante puisqu’un atelier spécifique sera monté et animé par LiftLab pour co-concevoir des services urbains de demain sur des données telles que les traces digitales et les couches d’information géographiques en adressant des domaines comme la mobilité et la représentation 3D du canton de Genève.

Les innovations ne pourront émerger qu’en imaginant et co-designant les futurs possibles et la conférence Lift offre une communauté et un espace propices à ces réflexions prospectives. Nous vous invitons à lire le programme et bien sûr à venir participer. L’expérience d’être à Lift ne se raconte pas, elle se vit intensément en devant co-acteur de l’évènement, en transformant ensemble les idées et en s’inspirant de cette communauté très stimulante et bienveillante.

Bon anniversaire à la Muse !

26 janvier 2011- Patrick Genoud

Inaugurée officiellement il a une quinzaine de mois, La Muse fêtait lundi dernier son premier anniversaire! Pour l’occasion une cinquantaine de co-workers et de personnes gravitant autour de cet espace d’incubation d’idées et de projets se sont réunis dans le cadre du traditionnel pique-nique du lundi. Parmi les participants, outre les habituels porteurs de projets, on notait en particulier la présence du conseiller d’Etat Pierre-François Unger venu réitérer son soutien à une initiative pour laquelle il a contribué “à trouver des murs” comme il le dit; “les idées ce sont d’autres personnes qui les ont apportées”.

Un (long) tour de table a permis de constater la richesse des envies et des énergies représentées autour de la table. Et pour le coup la relative exigüité des lieux a fait très vite monter la “température des idées”. Nul doute que ce premier anniversaire sera suivi de beaucoup d’autres.

Bon anniversaire à Geneviève, Réginald, Anne, Aurore et à toute l’équipe, et longue vie à la Muse!

Réginald Maître, Geneviève Morand et Pierre-François Unger

Voir le billet de Ndidi Arihi (Musekeeper) sur le même sujet.

Comment les réseaux sociaux peuvent-ils favoriser la créativité et l’innovation régionales ?

Article rédigé avec Xavier Comtesse pour le numéro du 2 juin 2010 de la Revue Économique et Sociale.


Les réseaux sociaux sont en train d’inventer une nouvelle économie. Cette économie créative se définit autour du concept de net-up , à savoir des projets, des entreprises faisant appel aux réseaux sociaux comme principal ingrédient de leur activité.

Le coworking, les groupes d’émergence, les communautés de pratique, le copyleft, le capital social, les nouveaux business modèles et les centres créatifs sont autant de termes qui définissent l’environnement des net-ups.

On parle alors de conditions cadres atypiques par opposition à celles connues de l’économie traditionnelle comme le capital-risque, les business plans, le transfert technologique, le copyright et les brevets, les technopôles et les incubateurs, le coaching et les clusters.

Les résultats du sondage présentés dans cet article, réalisé auprès des membres du réseau social Rezonance, montrent un large mouvement qui évolue de la sphère des start-ups vers celle des net-ups.

Comment les réseaux sociaux peuvent-ils favoriser la créativité et l’innovation régionales (pdf, 487 ko)

Mots-clés: réseaux sociaux, créativité, innovation, start-up, net-up, business model, économie, incubateur