Archives du Mois : novembre 2010

La co-création dans le service public – Le 12:30 sur RSR1

30 novembre 2010 – Giorgio Pauletto

La co-création sera un thème central de la prochaine conférence Lift sur les nouvelles technologies et leurs usages, qui aura lieu en février 2011 à Genève. Trois mois avant cette nouvelle édition, la co-création fait l’objet d’une présentation-débat dans le cadre des First de Rezonance, mardi 30 novembre 2010, au siège de la Fédération des entreprises romandes. L’interview de Giorgio Pauletto, conseiller en technologie et stratégie à l’Observatoire technologique de l’État de Genève. Une interview donnée au journal Le 12:30 de la RSR1 le 29 novembre 2010 (Radio suisse romande, La première).

RSR1

Le 12h30 (avec Giorgio Pauletto)

Lien sur le site de l’émission

Lien sur le fichier

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter avec profit les deux derniers chapitres de Administration Demain.

Un grand succès pour notre Journée de rencontre 2010

Notre  Journée de rencontre 2010 a rencontré un succès réjouissant: la confiance à l’ère du numérique a en effet retenu l’attention de près de 250 personnes. Après l’introduction de notre secrétaire général Robert Monin qui a souligné l’importance du rôle de l’OT dans l’évolution des systèmes d’information de l’administration genevoise, les cinq orateurs de l’après-midi nous ont brossé un tableau varié et parfois provocateur de ce sujet passionnant.

Vous pouvez déjà retrouver les présentations de cette journée ici.

Le résumé et les vidéos de cette conférence dans un prochain billet!

Ils en ont parlé le 19 novembre:

Le 12h-13h (avec Patrick Genoud)

Le 12h30 (avec Olivier Glassey)

Journée de rencontre du 19 novembre 2010 – La confiance à l’ère du numérique

Cette 20è Journée de rencontre aura lieu à la Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (hepia, 4 rue de la Prairie, 1202 Genève) Aula G. Charpak


L’accès à cette conférence est libre et gratuit, mais dans le but d’en faciliter l’organisation, nous remercions les personnes qui ne se sont pas déjà inscrites via le système de messagerie interne de l’Etat de Genève de bien vouloir s’inscrire via le service en ligne Amiando.

amiando

Vous pouvez bien entendu vous inscrire directement par e-mail ou par téléphone auprès de Marie-Hélène Moutinho (+41 22 388 00 28).


La confiance à l’ère du numérique


La confiance se situe au cœur de nos relations avec autrui, que ce soit à titre personnel ou professionnel. Dès qu’il existe une incertitude liée à l’échange, la confiance devient le pré-requis indispensable qui rend possible l’engagement réciproque et le maintien de relations sociales durables.

Mais si elle joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre société, la confiance reste toujours un concept difficile à appréhender en raison de la complexité et de la pluralité des situations dans lesquelles elle s’exprime. Et alors même que cette notion nous échappe dès qu’on cherche à la cerner et à la caractériser dans le réel, le monde numérique semble vouloir en redéfinir les règles ou du moins en privilégier certaines au détriment des autres. Or la confiance constitue un véritable « repère public » que nous devrons savoir préserver dans le nouveau paradigme de la société de l’information et de la connaissance.

Quelles sont les pistes pour y parvenir ? En quoi et en qui a-t-on confiance dans le monde numérique ? Doit-on y inventer de nouveaux modèles ? Ou faut-il plus simplement mieux comprendre ce qui se passe dans le monde réel pour le réappliquer dans le virtuel ?

Cette 20ème Journée de rencontre de l’Observatoire technologique confrontera plusieurs regards croisés sur le sujet et tentera d’apporter des réponses à ces questions.


Programme

14h00 – Message de bienvenue de l’Observatoire technologique

14h05 – Introduction de la journée, Robert Monin, secrétaire général du DCTI, Etat de Genève

14h15 – « Communautés de confiance et médiations techniques : la construction pragmatique des réciprocités robustes » , Olivier Glassey

14h50 – « Nouvelles approches de la confiance numérique : vers un désir de confiance ? », Renaud Francou

15h30 – Pause

16h00 – « L’agrément, un outil digne de confiance », Isabelle Dubois et Anne-Catherine Salberg

16h35 – « « To trust or not to trust », telle est la question. Et si nous renversions quelques hypothèses ? », Jean-Henry Morin

17h10 – Conclusions et perspectives, Jean-Marie Leclerc, directeur général du CTI, Etat de Genève

17h30 – Cocktail

PDF - 106.9 ko
Le programme au format pdf (106 Ko)

Posez vos questions !

Posez sur Google moderator les questions qui vous interpellent à propos de la confiance à l’ère du numérique. Nous pourrons ainsi les relayer aux orateurs avant la conférence !

Naturellement il restera toujours la possibilité de questionner les orateurs directement après leur intervention !


Les intervenants de la Journée 2010


La confiance à l’ère du numérique

20ème Journée de rencontre de l’Observatoire technologique


Isabelle Dubois et Anne-Catherine Salberg sont les Préposées à la Protection des données et à la Transparence du canton de Genève. Leur philosophie est de favoriser une attitude proactive et de développer, avec les usagers et les institutions, la coopération et le dialogue.

Ce mode de faire leur a permis de développer de nouveaux outils propres à créer la confiance, non seulement entre les citoyennes et citoyens et les institutions, mais également au sein même de celles-ci. Leur approche promeut la collaboration interdisciplinaire, en particulier entre les juristes et les systèmes d’information.


Olivier Glassey est sociologue, responsable de l’unité de recherche « Etudes sociales des sciences et des techniques » au sein de l’Observatoire Science, Politique et Société de l’Université de Lausanne.

Il étudie depuis une dizaine d’années les conditions d’émergence des processus de collaboratifs de masse en ligne. Olivier Glassey s’intéresse plus particulièrement aux les modes de construction de la confiance et de la défiance dans les réseaux sociaux en ligne, la formation de la mémoire collective au sein des communautés virtuelles ou encore les formes de production des classifications ouvertes (folksonomies).


Renaud Francou est chef de projet à la Fondation internet nouvelle génération (FING), un Think Tank qui explore le potentiel transformateur des technologies quand il est placé entre des millions de mains.

Il a successivement conduit des missions d’animation des acteurs de la société de l’information, participé au programme « Villes 2.0 » et animé le programme « Identités actives » sur les nouvelles approches de l’identité numérique.

Depuis cette année, il anime un travail collectif rassemblant chercheurs, innovateurs, industriels et acteurs publics autour des « Nouvelles approches de la Confiance Numérique » avec la Fondation Télécom.


Jean-Henry Morin est professeur associé en ingénierie des services informationnels au département de systèmes d’information de l’université de Genève.

Ses recherches dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information portent notamment sur la gestion des droits et des politiques électroniques (Digital Rights Management, DRM), la gestion d’exceptions dans ces environnements, les facteurs d’adoptions de ces technologies ainsi que leurs enjeux sociétaux dans une économies globalisée de services dématérialisés.


Jean-Marie Leclerc directeur du Centre des technologies de l’information de l’Etat de Genève.